Nord Kivu : la population des gorilles au parc des Virunga a augmenté en 3 ans de 5,7 %

La population des gorilles du Parc National des Virunga, Pnvi, habitués à la présence humaine, est passée de 117 individus en 2016 à 147 individus en 2019. Dans un rapport rendu public le mercredi 30 octobre à Goma, l’Alliance Virunga, qui coordonne les activités du Pnvi, révèle que ces familles de gorilles ont connu 41 naissances contre 11 décès, gardant un taux de croissance supérieur à 5,7%.

Cet accroissement résulte d’un travail opéré par l’ensemble des éco-gardes de l’ICCN, qui surveillent les groupes habitués à la présence humaine, signalent les problèmes médicaux, luttent contre le braconnage, préservent la zone de la présence des groupes armés, indique ce rapport.

Mais, alors que ce record devrait promouvoir le tourisme, la propagation de la maladie à virus Ebola dans la ville de Goma, début août, et qui a fait l’objet d’une couverture médiatique mondiale, a eu des conséquences. Le parc a enregistré des annulations tous azimuts des réservations, avant de reprendre le cours normal, après beaucoup de sensibilisation de l’équipe en charge des réservations.

Le nombre de gorilles de montagnes, à la lisière entre la RDC, le Rwanda et l’Ouganda, est déjà évalué à plus de 1 000 individus depuis 2 018. Un grand nombre reste, cependant, à l’état sauvage, et donc non habitué à la présence humaine. Les 147 individus des gorilles habitués aux personnes donnent au Parc National des Virunga, une valeur ajoutée sur le plan touristique.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner