RDC : plus de 60 communicateurs de la riposte contre Ebola réclament leurs salaires

Plus de soixante agents du service de communication dans la riposte contre la maladie à virus Ebola à Butembo (Nord-Kivu) réclament le paiement de trois mois d’arriérés de leurs salaires. Ils l’ont fait savoir mardi 5 novembre à la presse, à l’issue de l’audience qu’ils ont eue avec le coordonnateur de la riposte de cette épidémie.

Selon leur porte-parole, Anselme Bulio, tous les communicateurs des douze zones de santé de la sous coordination de Butembo sont concernés par ce problème.

« Nous avons attendu pendant trois mois car la coordination nous faisait des promesses fermes. Mais depuis, rien n’est fait », a-t-il déclaré.

Ils ont accordé un délai de 48 heures, qui expire jeudi 7 novembre, à la coordination de riposte, pour régulariser cette situation. Faute de quoi, ils promettent d’aller en grève.

Aucun nouveau cas d’Ebola n’a été détecté entre le 1er et le 8 octobre 2019, selon la sous-coordination de la riposte à l'épidémie dans la ville de Butembo. Toutefois, il y a eu quelques cas qui ont été notifiés notamment dans la zone de santé de Kalunguta en mi-octobre.   

Cette tendance baissière des cas de la maladie à virus Ebola plonge les agents du service de communication dans le doute. Il pense donc qu’ils ne seront pas payés.

« Comme il n’y a [presque] plus de cas dans la sous-coordination de Butembo, nous estimons qu’on ne veut pas payer nos arriérés de trois mois de salaire. C’est pourquoi nous maintenons nos revendications pour être payés », a supputé Anselme Bulio.

Pour sa part, le coordonnateur de la riposte contre Ebola à Butembo, Dr John Kombe, n’a pas voulu répondre à cette préoccupation. Il estime qu’il revient au maire de la ville, en tant qu’autorité urbaine, de répondre à ces préoccupations.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner