Assemblée nationale : toujours pas de compromis pour la répartition des postes dédiés à l’opposition

Devant la difficulté pour l'opposition parlementaire de se mettre d'accord sur la répartition de douze postes dans différentes commissions, la conférence des présidents des groupes parlementaires de l'Assemblée nationale a décidé mardi 5 novembre de soumettre la question à la plénière.

A cette occasion, la conférence des présidents a également décidé de soumettre la crise au sein de l'Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) à la plénière, à travers la commission Politique, défense et sécurité.

Vous pouvez écouter le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musau ici:

/sites/default/files/2019-11/07._061119-p-f-kinshasarapporteurassembleenationale-00_web_0.mp3

La majorité parlementaire a finalisé la désignation de ses animateurs de différentes commissions depuis la semaine dernière. Par contre, les douze postes réservés à l’opposition, y compris celui de rapporteur adjoint, sont toujours vacants, après un mois des discussions.

Si le MLC de Jean-Pierre Bemba plaide pour la solidarité de l'opposition dans la répartition de ces postes, le G7, MS et AMK de Moïse Katumbi estiment que cette répartition doit tenir compte du poids politique de chaque regroupement.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner