De retour en RDC, Floribert Anzuluni (Filimbi) appelle les jeunes à combattre les antivaleurs

Floribert Anzuluni, coordonnateur du mouvement citoyen Filimbi, appelle la jeunesse de la République démocratique du Congo (RDC) à l’unité, afin de combattre les antivaleurs. Il s’est ainsi exprimé lors d’un point de presse tenu dimanche 10 novembre à Kinshasa, à son retour en RDC, après auatre ans d’exil en Belgique.

Selon lui, les antivaleurs sont des maux qui gangrènent le système politique congolais.

« Nous devons à tout prix ne pas tomber dans le piège de ceux qui veulent maintenir ce système, les antivaleurs, les maux, incarnés par la corruption, le détournement des fonds, et la violence politique, qui mettent en place des stratégies pour nous diviser », a conseillé Floribert Anzuluni.

Il a appelé à l’unité de tous les Congolais de partout. « Nous devons rester unis. Que nous soyons de l’Est ou de l’Ouest. Nous ne devons pas tomber dans ce piège qui tente de nous faire croire que lorsque nous critiquons les autorités actuelles, lorsque nous critiquons Felix Tshisekedi par exemple, nous devenons directement anti-baluba, anti UDPS », a indiqué Floribert Anzuluni.

Selon lui, cette stratégie est montée de toutes pièces « par des personnes qui ont malheureusement réussi jusque-là à fragiliser les Congolais, en nous divisant. »

Floribert Anzuluni reste convaincu que l’objectif de toutes les populations congolaises est que « la situation change, et que les conditions de vie soient améliorées. »

Le coordonnateur du mouvement citoyen Filimbi était parti en exil après avoir échappé à l’arrestation des militants de son mouvement et ceux des mouvements citoyens « Y’en a marre » et « Balai citoyen » le 15 mars 2015 dans la commune de Masina à Kinshasa.

Suivez dans cet extrait sonore, l’appel à l’unité et au combat des antivaleurs. Floribert Anzuluni s’entretient avec Paul Matendo :

Son

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner