RDC : Leila Zerrougui salue la signature par la police d’un plan d’action pour lutter contre les violences sexuelles

La Représente spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Leïla Zerrougui, salue dans un communiqué publié le 11 novembre, la signature par la Police nationale congolaise (PNC) d’un plan d’action pour lutter contre les violences sexuelles. Ce plan a été signé le 5 novembre par le ministre congolais de l’Intérieur après un plaidoyer mené par la Mission onusienne.

Le document réaffirme l’engagement du gouvernement congolais à garantir que les crimes graves ne demeurent pas impunis. Il insiste également sur la responsabilité des commandants à prévenir et sanctionner les violences commises par les éléments de la PNC sous leur autorité.

« Ce plan d’action constitue une avancée significative dans la lutte contre les violences sexuelles liées au conflit ainsi que la réaffirmation des engagements pris par le Président Tshisekedi et le nouveau Gouvernement à la fois de prévenir ce fléau et de s’y attaquer. La Représentante spéciale du Secrétaire général en République démocratique du Congo (RDC), Leila Zerrougui, s’est félicitée de la signature du plan d’action et a assuré que la MONUSCO apporterait son soutien au secrétariat de la commission qui vient d’être installée afin d’en superviser la mise en œuvre. Il est aussi prévu que le suivi des progrès enregistrés soit intégré dans le rapport annuel du Secrétaire général sur les violences sexuelles liées au conflit », indique le communiqué du Bureau de la Représentante spéciale du secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles en conflit.

L'objectif du plan d’action est de mettre un terme aux violences sexuelles commises par des agents de la PNC mais aussi de contribuer à la prévention des violences sexuelles et à leur réponse en RDC, notamment dans le cadre de la lutte contre l’impunité et de la protection des victimes et des témoins.

Le plan d’action de la PNC réaffirme l’engagement du Gouvernement congolais à garantir que ces crimes graves ne demeurent pas impunis.

Vous pouvez écouter à ce sujet la porte-parole de la MONUSCO, Florence Marchal.

/sites/default/files/2019-11/04._121119-p-f-kinshasa_florence_marchal_plan_pnc_contre_violences_sexuelles.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner