Kasaï-Oriental : 45 cases brulées à Katanda dans un conflit entre deux tribus


Plus de 45 cases ont été incendiées dans la nuit de mardi 12 à mercredi 13 novembre au village de Ndala Mbombo Dipumba, groupement de Bena Nshima, secteur de Baluba Lubilanji, dans le territoire de Katanda.  `                                                

D’après les témoins, le problème a dégénéré lorsqu’un homme de Bena Mwembia a été surpris en flagrance de vol d’un régime des noix de palme dans un champ d’un habitant du village de Bena Nsimba, Ndala Mbombo Dipumba. Le présumé voleur a été battu copieusement par le propriétaire du champ ainsi que d’autres habitants. Les faits ne se sont arrêtés là. Pris de colère, les frères du présumé voleur sont allés en expédition punitive dans le village de Ndala Mbombu Dipumba pour venger leur frère.

Selon l’administrateur du territoire de Katanda, Pascal Kazadi, ces derniers ont incendié 45 cases et ont blessé deux personnes à la machette. Ils ont également mis le feu sur la maison du commandant du Groupe mobile d’intervention rapide, basé à Mwembia.

Quelques éléments du commissariat de la PNC-Mbuji-Mayi ont été dépêchés sur place la nuit, pour remettre de l’ordre.

En 2001, le conflit communautaire entre les Bena Mwembia et les Bena Nshima avait fait plus de 30 morts et une centaine de cases brulées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner