ACP : « Le cardinal Fridolin Ambongo en appelle à l’unité nationale »

Le Cardinal Fridolin Ambongo a lancé un appel à l’unité nationale de tous les Congolais, toutes tendances sociopolitiques mélangées, pour amener la RDC vers son développement, renseigne l’Agence congolaise de presse (ACP).

« L’unité de tous autour de la recherche de l’amélioration de conditions de vie de tous, doit être le centre de l’action de tous les Congolais, en lieu et place des discussions politiciennes inutiles que le peuple est fatigué de suivre », a exhorté l’archevêque métropolitain de Kinshasa, dans son homélie à la messe d’actions de grâce qu’il a dite dimanche au stade des Martyrs, à l’occasion de sa première messe en tant que cardinal.

« Le peuple est fatigué de vos querelles inutiles », renchérit Le Potentiel.

En réalité, le peuple est fatigué de querelles politiciennes complètement inutiles. Le temps des querelles est révolu. Il y a de nouveaux responsables qui sont en charge. Et quand vous êtes en charge, ne passez pas votre temps à vous quereller inutilement autour de futilités », a déclaré Mgr Fridolin cardinal Ambongo, cité par le quotidien.

Dans le même ordre d’idées, Félix Tshisekedi a aussi appelé à l’unité des forces pour le développement du Congo, complète pour sa part Cas-info.ca.

« Notre démocratie est encore fragile, c’est, unis dans l’amour de la nation avec foi en Dieu que nous bâtirons un Congo qui apportera non seulement la joie à tout notre peuple, mais aussi des réponses appropriées à ses attentes, afin d’améliorer ses conditions de vie. Telle est ma profession de foi », a dit Félix Tshisekedi, lors de son intervention ce dimanche 17 novembre à la messe des prémisses du cardinal Fridolin Ambongo.

Le Phare note de son côté que Tshisekedi et Ambongo, ont la même vision pour un grand Congo.

Félix Antoine Tshisekedi, s’est engagé à apporter tout son soutien au Cardinal Ambongo, dont l’élévation à cette haute dignité est, à ses yeux, une grâce de Dieu pour la RD Congo. Tout en demandant au peuple congolais de prier pour le Cardinal et pour les dirigeants, il a exhorté l’Archevêque de Kinshasa à se positionner comme un des piliers du renouveau du Congo, a indiqué le journal.

Un autre sujet qu’a abordé le Cardinal, c’est la question de la gratuité de l’enseignement. Sur cette question, Fridolin Ambongo propose des pistes de solutions, écrit Dépêche.cd.

Pour le cardinal Ambongo, il faudrait améliorer les infrastructures, Assurer un salaire juste à tous les enseignants mais aussi le versement conséquent de frais de fonctionnement à tous les gestionnaires des écoles sans oublier de clarifier la question des enseignants non payés et nouvelles unités.

D’ailleurs, fait observer Congoprofond.net qui cite Fridolin Ambongo, « le Cardinal est le Conseiller de la République pour son peuple. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner