Ministère de la Justice en Rdc:''tout est fonction de la volonté politique pour éradiquer la corruption''

 

Le 31 octobre 2019, le vice-premier ministre et ministre de la Justice et Garde de Sceaux a organisé à Kinshasa un atelier d’évaluation du rapport des Nations Unies sur la Convention relative à la lutte contre la corruption. Au cours de cet atelier, le vice-ministre de la Justice a exposé sur le cadre juridique international pour combattre la corruption.

 Selon Barnard Takayite, la Convention des Nations-Unies encourage tous les Etats du monde à adopter des mesures coercitives en vue de bannir cette tare. Aussi, a-t-il souligné la nécessité d’une volonté politique comme solution à cette problématique.

En effet, plusieurs autres rencontres de ce genre permettent de réfléchir sur des voies et moyens pour mettre fin à la corruption mais sans y arriver. Le président de la république Felix Tshisekedi fait de la lutte contre les antivaleurs son cheval de bataille pour moraliser la vie publique.

Voilà pourquoi le magazine Droits et Citoyenneté de ce jour se penche sur ‘’La Stratégie de la lutte contre la corruption’’. Comment éradiquer la corruption en Rdc ? Quels sont les moyens les plus efficaces contre ce fléau qui gangrène la société congolaise, les institutions publiques et privées ?

Ce magazine est produit par Jeef NGOY MULONDA.

Bonne écoute

/sites/default/files/2019-11/191119-droitcitsurstrategieluttecorruptionweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner