Beni : des jeunes érigent des barricades et perturbent la circulation

La circulation est difficile jeudi 21 novembre depuis tôt le matin dans certains quartiers à Beni au Nord-Kivu. Des groupes de jeunes ont érigé pour la deuxième journée consécutive des barricades dans certaines rues et avenues de cette ville. C'est le cas de la Rue Sivirwa dans le quartier commercial de Matonge ainsi que dans le quartier Macampagne de la commune de Mulekera.

Les jeunes du groupe de pression de la « véranda Mutshanga » ont barricadé les grandes artères de la ville de Beni en brûlant des pneus à des endroits chauds de la ville.

A la suite de cette tension observée dans la ville, la quasi-totalité des activités sont paralysées :  

« Boutiques, magasins, stations d’essences, et même les écoles n’ont pas fonctionné »

Plusieurs personnes ont choisi de garder leurs véhicules dans leurs maisons et préfèrent se rendre au travail à pieds.

Selon le président de la société civile, noyau de Beni, Kizito Bin Hangi, « cette ville morte est spontanée, et est suivie par certains moto-taximen et quelques opérateurs économiques pour dénoncer les massacres à répétition des civils par les ADF, » a-t-il expliqué.

De son côté, le président de la plateforme des moto-taximen, dans la ville et territoire de Beni, Aaron Wambereki, appelle les motards au calme et à avoir confiance aux FARDC.

La police nationale congolaise est intervenue le matin pour dégager les voies et encadrer certaines manifestations.

Depuis mercredi 20 mercredi, des jeunes manifestent dans la ville de Beni pour demander aux Forces armées de la RDC (FARDC), la police et la Mission de l’ONU en RDc (MONUSCO) d'assurer la sécurité de la population où 7 civils ont été massacrés il y a deux jours par des rebelles ougandais des ADF.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner