Crash de l'avion à Goma : le parquet ouvre l’enquête

Le parquet de Goma a ouvert lundi 25 les enquêtes pour déterminer les causes exactes du crash qui a coûté la vie à 27 personnes à Goma.

Les sources proches de l’Autorité de l’aviation civile à Goma parlent d’une succession des pannes techniques survenues sur le Dornier 228-200, immatriculée 9s-GNH depuis le 15 novembre 2019. D’abord à Butembo où l’un des moteurs de l’appareil qui effectuait un vol régulier le même jour a connu un problème technique.

Un mécanicien y aurait été dépêché et l’avion est revenu à Goma le lendemain 16 novembre après sa réparation confirment les mêmes sources.

Le 23 décembre, les mêmes problèmes techniques auraient réapparu sur l’un des moteurs. Après les travaux techniques, l’appareil aurait effectué un vol local pour vérifier la performance du moteur.

Selon les mêmes sources, le Dornier de la compagnie Busy bee serait assuré seulement pour 18 passagers alors que sur le manifeste on aurait trouvé 19 passagers plus les deux membres d’équipage.

Nos sources précisent aussi qu’un autre problème est celui d’assurance des personnes tuées sur le lieu du crash. Elles ne seraient pas couvertes par l’assurance de la compagnie, disent-elles.  

Pour raisons d’enquête, le parquet de grande instance de Goma, vient de saisir le véhicule citerne de la société Congo-Petrol  qui avait approvisionné en carburant l’appareil accidenté avant son décollage.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner