Ituri : 70 camions citernes bloqués à Mahagi par manque de paiement de taxe à l’OGEFREM


Soixante-dix camions citernes, transportant du carburant, sont bloqués au poste frontalier de Mahagi entre la République démocratique du Congo (RDC) et l’Ouganda. Ces engins en provenance de Mombasa (Kenya) sont immobilisés pour n’avoir pas payés la taxe de cent dollars américains exigés par l'Office de Gestion du Fret multimodal (OGEFEM), a dénoncé mardi 26 nombre le président des importateurs des produits pétroliers, Daniel Mugisa.

Dans un entretien avec la presse à Bunia (Ituri), il affirme que la perception de cette taxe est irrégulière.

Daniel Mugisa indique que cette taxe ne figure pas dans la structure des prix des produits pétroliers.

Les importateurs pétroliers de l’Ituri craignent que cette situation n’impacte négativement les prix du carburant à la pompe.

« Face à cette situation, nous risquons qu’il y ait carence des produits pétroliers dans la ville. Nous avons refusé de payer cette taxe illégale », a déclaré Daniel Mugisa.

De son côté, le superviseur de l’OGEFREM à Bunia, Yves Kasongo, précise sans donner plus de détails, que ce n’est pas une taxe que son service exige de ces opérateurs économiques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner