Changement climatique : la province de l’Equateur bénéficie de 10 millions de dollars pour « PIREDD+ »

Le gouverneur intérimaire de l’Equateur, Jean-Gilly MWAMOLANDA a procédé mercredi 27 novembre à Mbandaka, au lancement du programme intégré de Reduction des Emissions liées à la Déforestation et Dégradation des forets (PIREDD+). Ce programme estimé à 10 millions USD, a été financé par la Suède et sera co-exécuté pendant cinq ans par la FAO avec le Fonds Mondial pour l’environnement(WWF).

Selon les initiateurs, l’objectif de ce programme reste la lutte contre la pauvreté et le changement climatique.

Le conseiller technique principal de la FAO, Cleto Ndikumagenge affirme que les financements reçus restent insuffisants au regard de tous les problèmes que connait la province de l’Equateur.

« Nous devons nous battre pour mobiliser des milliards de dollars grâce aux ressources que peuvent générer nos forêts. Pour y arriver, il faut prouver à tous les partenaires notre capacité dans la bonne gouvernance avec des résultats visibles », a-t-il demandé.

Pour le secrétaire général du Ministère de l’environnement et développement durable, la réussite de ce projet passe par l’appropriation et la gouvernance de toutes les parties.

Le WWF qui exécute déjà d’autres projets à l’Equateur va apporter son expertise pour réduire la pauvreté et sauvegarder l’environnement, au travers le  Programme intégré de Reduction des Emissions liées à la Déforestation et Dégradation des forets (PIREDD +).

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner