Beni : le bilan de l’attaque de Pulu-Pulu revu à la hausse, 12 morts

Douze personnes sont mortes et cinq autres portées disparues. C’est le bilan revu à la hausse de l’attaque, mardi 3 décembre, du village de Pulu-Pulu, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. L’avant-midi, des sources locales parlaient de quatre morts. Les rebelles ougandais des ADF sont accusés d’être auteurs de ces nouvelles tueries.

Les sources militaires dans la région affirment que les FARDC sont intervenues pour chasser ces rebelles.

Lors des patrouilles de ratissage avec les membres de la communauté locale, 12 personnes dont deux femmes ont été tuées, c’est le bilan encore provisoire publié mercredi après-midi.

Selon les mêmes sources, 5 autres personnes restent introuvables.

Le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme (CEPADHO), souligne pour sa part qu’après cette attaque, les populations des villages de Pulu-Pulu, Ndama, Kombo, Bakoko et Kisegeta fuient vers Nobili, agglomération frontalière de l’Ouganda jugée plus sécurisée.

Cette organisation de défense des droits humains plaide pour des mesures urgentes pour la sécurisation de la zone afin d’éviter que les groupements de Watalinga et Bawisa ne se vident à nouveau de sa population.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner