Le personnel scientifique de l’Université de Kisangani menace de déclencher une grève illimitée

 

Les membres du personnel scientifique de l’Université de Kisangani projettent une grève illimitée, si leurs revendications salariales ne sont pas prises en compte. Ils l’ont fait savoir à travers un mémorandum remis lundi 2 décembre au recteur de cet établissement universitaire. Dans ce document, le personnel académique accuse l’Etat congolais d’être de mauvaise foi.

Au terme de l’assemblée générale extraordinaire tenue samedi 30 novembre dans le hangar de la faculté de psychologie et sciences de l’éducation, les membres du personnel scientifique de l’Université de Kisangani ont présenté plusieurs revendications.

Leur porte-parole et le chef des travaux Maurice Bonjulu évoque notamment la non mécanisation au grade des membres depuis plusieurs années :

« Nous allons en grève à cause du non-paiement de nouvelles unités, de la non mécanisation au grade et au traitement d’activité et du non-paiement des manques à gagner alors que les autres établissements de l’ESU l’ont perçu. »

Il précise par ailleurs que toutes les démarches entreprises avec l’employeur n’ont rien données jusque-là :

« Vu la mauvaise foi de notre employeur et le silence des autorités de l’Université de Kisangani face aux revendications de la corporation, nous avons décidé d’organiser un sit in devant le bâtiment administratif de l’université de Kisangani et accordons un préavis de grève de sept jours. »

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner