Massacres de Beni : les ministres de l'intérieur et celui de la défense rassurent les députés nationaux

Au cours de leurs auditions hier mercredi 4 décembre à l'Assemblée nationale, les ministres de l'intérieur et celui de la défense ont apaisé la représentation nationale.

Ils ont confirmé le lancement des opérations offensives depuis octobre dernier contre les groupes armés dont les ADF.  Le ministre de la défense, Aimé Ngoy Mukena a souligné la détermination des FARDC à mettre fin à cette situation qui dure depuis 20 ans. 

« Face à la guerre asymétrique, l’armée congolaise a renforcé ses méthodes et effectifs pour mettre fin à cette insécurité, » a-t-il déclaré.  

Devant les députés, il a sollicité l'augmentation du budget alloué aux forces de sécurité, et le soutien sincère du Parlement aux FARDC, ainsi que la sensibilisation de la population, en vue d'une « victoire certaine. »

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner