Nord-Kivu : le conseil provincial de la jeunesse dénonce des menaces que subiraient certains jeunes

Le président du conseil provincial de la jeunesse du Nord-Kivu, Guy Kibira, a dénoncé des menaces que subiraient certains membres du conseil habitant dans le territoire de Beni.

« C’est pour avoir pris des positions contre les manifestations violentes dans cette partie de la province du Nord-Kivu que ces jeunes sont menacés », a expliqué Guy Kibira.

Il affirme que ces jeunes, pour la plupart, vivent en clandestinité après avoir fait l’objet des menaces de mort par téléphone : 

« A l’heure où je vous parle, nombreux d’entre eux sont dans des cachettes, parce qu’ils craignent d’être la cible de leurs pairs jeunes, qui ne comprennent pas qu’il faut soutenir toutes les démarches du gouvernement central pour éradiquer les groupes armés et les forces négatives. »

Il demande au gouvernement et aux services et forces de sécurité de prendre des mesures nécessaires pour leur sécurité.

« Je profite de cette occasion pour témoigner notre compassion envers eux, mais également demander que les autorités puissent redoubler d’efforts pour les sécuriser, parce qu’ils sont rares les jeunes qui prennent les décisions courageuses au point parfois de dénoncer ou de décourager ceux-là qui sont en train de s’attaquer aux forces loyalistes », conclut-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner