Massacres de Beni : « Que le FCC n’en fasse pas une récupération politicienne » (député Muhindo)

Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa, député national, élu de Goma et cadre de la Dynamique pour la vérité des urnes, demande au Front commun Congo (FCC) de ne pas faire de récupération politicienne sur la question des massacres de Beni. Il l’a affirmé jeudi 5 décembre en réaction aux propos d’Alain Atundu Liongo, communicateur du FCC, qui réclame un calendrier de retrait des troupes de la MONUSCO.

« La population constate que depuis longtemps elle a attendu la paix de la part du gouvernement et le gouvernement dirigé par le FCC n’a pas été sensible. Et la population de Beni et du Nord-Kivu trouve que la seule personne qu’on considèrerait sensible ce serait la communauté internationale, ça serait la MONUSCO », a estimé Jean-Baptiste Muhindo. 

Il affirme avoir suivi la MONUSCO dire « qu’elle a été mise en difficulté pour intervenir, » mais la population de Beni estime que la MONUSCO et la communauté internationale disposent de capacités pour exercer même une pression. 

« Que le FCC ne fasse pas une récupération politicienne, je comprends personnellement l’exaspération de la population : c’est pour dire que ‘si aujourd’hui la MONUSCO ne peut pas agir, à qui d’autre voudrions nous nous confier ?’ », a poursuivi Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner