Nord-Kivu : arrestation de 36 personnes impliquées dans incendié de la mairie de Beni et la base de la MONUSCO

L'auditorat militaire près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu a arrêté trente-six personnes à Beni au Nord-Kivu, depuis le début des enquêtes initiées le 2 décembre dernier. Selon des sources judiciaires, elles sont accusées de l'incendie du bâtiment de la mairie et de l'une des bases de la MONUSCO au quartier Boikene.

Les prévenus sont aussi poursuivis pour meurtre d'un policier ainsi que de l'utilisation des groupes Maï-Maï et des enfants pendant les manifestations de ces deux dernières semaines dans la ville de Beni.

Toutes ces personnes ont été arrêtées par les enquêteurs de l’auditorat militaire près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu. Elles sont détenues à la prison centrale Kangbwayi de Beni depuis vendredi 6 décembre dernier.

Certains officiers supérieurs de la police ont été également interpellés pour n'avoir pas empêché le pillage du bâtiment resté intact et abritant le bureau du chef de bureau de la MONUSCO à Beni, au lendemain de l'incendie de la base de la MONUSCO de Boikene.

Selon le premier avocat près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu, les enquêtes se poursuivent et toutes les personnes citées où suspectées dans ces affaires seront interpellées, quels que soient leur rang et qualité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner