Felix Tshisekedi : « Je ne serai pas en paix tant que le Nord-Kivu et les autres provinces ne seront pas totalement pacifiées »

« Je ne serai pas en paix avec moi-même tant que le Nord-Kivu et les autres provinces ne seront pas totalement pacifiées », a affirmé le Président de la République Félix Tshisekedi, vendredi 13 décembre, à l’occasion de son discours prononcé devant le congrès. Il a appelé les députés et sénateurs du Nord-Kivu au sens de responsabilité pour collaborer avec les forces armées et de sécurité et sensibiliser la population « afin que ce groupe résiduel de terroriste soit traqué jusque dans son dernier retranchement. »

« Je me dois de rappeler que ce n’est pas le moment de mettre en exergue nos clivages politiques pendant que nos forces armées sont engagées pour rétablir la paix pour notre population », a conseillé le Chef de l’Etat.

Il a estimé que le temps est à la communion, à la cohésion et à l’union de toutes nos forces.

« Je l’ai dit à Bukavu : je suis prêt au sacrifice suprême, même si je ne le souhaite pas, comme ça devrait être le cas pour tout citoyen afin que les Congolais partout où ils se trouvent dans leur pays, vivent en paix », a rappelé le Président Tshisekedi

Changement de commandement

Dans son discours, il a aussi indiqué qu’il a décidé d’installer un Etat-Major avancé à Beni avec les meilleurs officiers pour combattre les rebelles ougandais des ADF.

« J’ai aussi procédé au changement de tous les commandements de la zone opérationnelle et relevé tous les militaires comme n’a cessé de réclamer la population », a-t-il déclaré.

Il a aussi souligné avoir permuté les 11 000 militaires qui étaient présents dans la zone de conflits armés, pour les remplacer par 21 000 hommes.

« Nous avons formé une brigade d’intervention rapide et des forces spéciales qui se trouvent déployés dans cette partie du territoire pour garantir la victoire à nos forces armées », a assuré Félix Tshisekedi.

Pour lui donc, tous les moyens ont été mis en œuvre pour vaincre l’ennemi.

« Nous avons déployé les unités supplémentaires de la Police nationale congolaise dans de grandes agglomérations de Beni pour la sécurité de nos populations », a dit le Président congolais.

Dans cet extrait sonore (1’26’’), il parle des réalisations de pacification des provinces de la RDC.

/sites/default/files/2019-12/web-fatshi-securite.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner