Sud Kivu : un officier supérieur des FARDC condamné à 5 ans de prison

Le lieutenant-colonel Amos Safari Kateatea a été condamné à cinq ans de prison ferme et destitué de l’armée Congolaise.

Le verdict a été rendu jeudi 20 décembre par la Cour militaire du Sud Kivu, siégeant en chambre foraine dans le territoire de Walungu.

L’officier était poursuivi pour crime contre l’humanité, meurtres, viols, pillage et autres faits inhumains commis à l’égard des civils dans le territoire de Kabare en 2012.

Poursuivi pour des faits commis en 2012, cet officier des FARDC fut rattrapé par la justice militaire au mois de Mai 2019 et transféré à la cour militaire de Bukavu. Après dix jours de procès dans le territoire de Walungu, le prévenu est reconnu coupable pour crime contre l’humanité par meurtre, viol et pillage, et autres actes inhumains. Il passera 5 ans en prison, destitué des rangs de l’armée, et devra payer une somme de 10.000 $ d’indemnité à chaque victime.

A l’issue de ce procès, le premier président de la Cour militaire de Bukavu, le colonel Innocent MAYEMBE a appelé les éléments des forces armées au bon sens et au respect des commandements.

Certains habitants présents au procès avaient souhaité des peines plus lourdes contre l'officier condamné.

Ce procès a été organisé dans le cadre du programme de lutte contre l’impunité appuyé par la MONUSCO à travers le bureau conjoint de nations unie aux droits de l’homme et ses partenaires dont le PNUD, et Trial International.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner