L’an 1 de l’alternance en RDC : le sujet sera (ré)évalué au Conseil de ministres, affirme Tina Salama

« Le sujet de l’an 1 de l’alternance en République démocratique du Congo sera sur la table du Conseil de ministre pour évaluer ou réévaluer [cette question] », a affirmé la porte-parole adjointe du Président de la République, Tina Salama. Elle a fixé l’opinion par rapport aux réactions provoquées au sein de l’opinion congolaise, après l’annonce du budget prévisionnel de cette activité estimé à 6 millions USD.

« Nous avons tous suivi la série d’activités proposées par le comité organisateur et bien évidemment la réaction que cela a provoqué au sein de l’opinion. Juste rassurer que l’idée derrière n’a jamais été malveillante », a précisé Tina Salama.

Selon elle, le but est de célébrer l’An 1 de l’alternance en RDC dans la sobriété et non de fêter.

« Nous sommes tous conscients d’où nous venons. Personne ne peut dire aujourd’hui que cela ne vaut rien. Cette alternance est historique, et le Président s’attèle à améliorer les conditions de vie et cela reste sa priorité. Il écoute la voix du peuple et on attend ce que sortira du Conseil de ministres quant à cette question », a dit Tina Salama.

Le montant que le gouvernement congolais et les sponsors ont proposé de décaisser pour les festivités de l’an 1 de l’alternance démocratique et pacifique en RDC est de 6 millions USD. L’annonce a été faite jeudi 19 décembre par le ministre près le Chef de l’Etat et président du comité d’organisation des festivités.

D’après lui, cette commémoration est une façon pour le peuple congolais d’intégrer sa propre histoire, d’en magnifier les hauts faits, d’en proposer fièrement le modèle en Afrique et au monde.

Toujours dans le but de commémorer cette alternance, une monnaie symbolique d’un billet de 10 000 francs congolais a été également présentée au public avec les effigies de l’ancien président Joseph Kabila et de l’actuel président Félix-Antoine Tshisekedi.

Ces annonces avaient des vives protestations des internautes. Sur la toile, la majorité de Congolais a manifesté sa désapprobation quant à l’organisation d’un tel événement.

Et la réaction du Premier ministre n’a pas tardé. Sur son compte Twitter, il a affirmé : « J'observe avec attention le débat d'opinions sur le projet des festivités de l'alternance pour 6 millions USD, je prends l'engagement, en toute responsabilité, de faire annuler ce projet, afin de me conformer à la volonté du peuple souverain et invite tout le monde au calme et à la sérénité. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner