Le Phare : « Ambongo aux acteurs politiques, ne prenez pas plaisir aux malheurs de vos compatriotes »

Revue de presse de ce jeudi 26 décembre 2019

La célébration de la fête de Noel et l’opération d’assainissement de Kinshasa, deux sujets commentés par les journaux de ce jeudi 26 décembre 2019

Le Phare revient sur le message du cardinal de la RDC Fridolin Ambongo qui, à l’occasion des fêtes de fin d’année a présenté ses vœux les meilleurs à la population congolaise.

« Nous avons eu à cheminer ensemble durant cette année qui s’achève. Nous avons partagé les joies et les peines. Nous nous sommes assurés mutuellement soutien et réconfort dans les épreuves et les réussites. Nous voulons commencer la nouvelle année avec de nouvelles bases que nous donne la fête de Noël. »

Sur le plan social et politique, l’archevêque de Kinshasa a salué les avancées observées ci et là.

Cependant, souligne le quotidien, « il faut malheureusement reconnaître que, de nos jours, la situation sociale des Congolais est encore durement marquée par la persistance de la misère, la maladie à virus Ebola, par les tueries ignobles et les massacres à Beni-Butembo et sur le Plateau de Fizi, par les dégâts dus aux Catastrophes naturelles (inondations) à Kinshasa et en Ubangi, par le manque de soins médicaux, par l’insécurité urbaine croissante. Les cris de toutes ces personnes parviennent à Dieu et y compatit »

Par ailleurs, il a encouragé, à titre particulier, les acteurs politiques, quelles que soient leurs divergences à se dépasser pour travailler ensemble à la promotion du bien-être de tous les Congolais avant de les exhorter « à ne pas prendre plaisir aux malheurs de leurs compatriotes. »

 

Le Phare évoque également les vœux du Couple présidentiel au peuple Congolais à l’occasion de la fête de Noël.

Le journal rappelle que Félix Antoine Tshisekedi, et son épouse, Denise Nyakeru, ont lancé d’une seule voix, le mardi 24 décembre 2019, à la veille de la Noël, aux millions de Congolaises et Congolais, un message commun.

La venue de l’enfant Jésus a été une occasion pour le couple présidentiel, ‘’profondément chrétien et croyant’’, d’insister sur un Congo de paix, de fraternité et de partage, dans le bonheur comme dans le malheur.

« Dans l’esprit du Chef de l’Etat et de son épouse, il est possible d’atténuer la souffrance, la faim, le manque d’affection, la pauvreté chez nombre de compatriotes si chacun, selon ses moyens, accepte de donner un peu aux autres », souligne le journal

 

Pour sa part, 7sur7.cd rapporte le message de l’opposant Martin Fayulu à partir de Beni (Nord-Kivu) où il a passé la fête de Noël en compagnie de l'ancien premier ministre et coordonateur de Lamuka Adolphe Muzitu.

D’après ce media en ligne, celui qui se considère toujours comme le président élu au terme de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, formule le vœu d'une République Démocratique du Congo digne et prospère.

« Joyeux Noël, Bonne année. Puisse le Tout-Puissant accorder sa miséricorde aux populations meurtries de Beni et de toutes les autres contrées de la République où nos compatriotes souffrent. Je formule le vœu d'un Congo digne et prospère » a-t-il déclaré.

 

Opération Kin Bopeto

 

Le journal Le Potentiel indique que l’assainissement de Kinshasa, lancé, avec pompe, par le chef de l’État, a du plomb dans l’aile. Les éboueurs ont séché le nettoyage de la ville avant d’être éconduits comme des va-nu-pieds.

D’après ce quotidien, la capitale congolaise est loin de revêtir sa robe des années 70, au début de ‘‘Salongo’’, ces travaux d’intérêt communautaire initiés par le président Mobutu.

Deux mois après son lancement, aucune avancée n’est perceptible dans la mesure où les éboueurs engagés pour cette fin ont arrêté le travail pour réclamer leurs arriérés de douze mois de salaires.

Ce qui fait dire au tabloïde que de « Kin Bopeto à Kin Bosoto, il n’y a qu’un pas. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner