Kisangani : le trafic fluvial entre les deux rives par les pirogues autorisé(officiel)

La mesure de suspension du trafic fluvial par les pirogues à pagaie est levée entre les deux rives du fleuve Congo. Cette suspension était intervenue le 16 décembre dernier à la suite de la montée des eaux du fleuve Congo et de ses affluents entrainant ainsi des conséquences sur le plan social. La levée de cette mesure a été décidée lundi dernier par le Comité de crise présidé par le Gouverneur Louis Marie WALE LUFUNGULA

Cependant, la levée de la mesure de suspension du trafic entre la rive droite et la rive gauche du fleuve Congo est assortie de quelques conditions.

Chaque pirogue devra également disposer de trois pagayeurs au lieu de deux comme d’habitude. Le nombre de passagers est désormais fixé à quinze par pirogue tandis que la quantité de marchandises à transporter doit être également limitée.

Le trafic quant à lui doit prendre fin à 18heures alors qu’autre fois, il pouvait se poursuivre jusqu’un peu plus tard dans la soirée.

L’assouplissement de ces mesures de sécurité est consécutif à une baisse relative du niveau d’eau. Le prélèvement effectué le 16 décembre était de 7, 56 m alors que celui du 23 décembre l’a constaté à 6,56m soit une baisse d’1 m. Cette baisse a permis aussi au Directeur provincial de l’Office de route de relancer le trafic par bac entre les deux rives du fleuve à Kisangani ainsi qu’à Banalia.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner