Tshopo : des maisons et abattoirs construits le long du fleuve Congo complètement inondés

Les maisons et abattoirs construits le long du fleuve Congo sont complètement inondés depuis quelques semaines, les eaux du fleuve celles de la rivière Lomami sont sorties de leurs lits respectifs, a affirmé lundi 16 décembre le président de l’ONG Sauti ya Lubunga, Héritier Isomela.

Selon lui, l’inondation rend la vie difficile à la population aussi bien à Kisangani qu’à Isangi.

A Kisangani, précisément dans la Commune Lubunga, Du côté de la Commune Kisangani, l‘activité principale à savoir la pêche est mise en mal.

« Pendant cette période des fêtes, nous avons l’habitude d’aller chercher les poissons appelés ‘’ndakala’’ vers la chute de Wagenia, mais il n’y a plus moyen parce que toutes les avenues sont inondées », a témoigné Héritier Isomela.

Il a indiqué que plus de soixante villages sont affectés et les populations sont forcées au déplacement. La circulation est aussi devenue difficile, a renchéri Joseph Bassay, président de la Société civile d’Isangi.

Afin d’épargner la population d’autres conséquences liées notamment aux noyades récurrentes en pareille circonstance, Sauti ya Lubunga demande aux autorités d’envisager des mesures relatives à la sécurité de la navigation sur le fleuve Congo.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner