Nord-Kivu : « L’insécurité a atteint des proportions inquiétantes », selon le vice-président de l’assemblée provinciale

«L’insécurité a atteint des proportions inquiétantes, ces derniers mois, dans la ville de Goma et dans la quasi-majorité des territoires du Nord-Kivu», a déclaré jeudi 26 décembre à Radio Okapi, le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu.

«Dans la ville de Goma, l’insécurité prend des sous-formes dont le kidnapping. Je condamne avec véhémence le kidnapping à Kishero des mineurs, notamment Arianne Balume, dont le corps a été retrouvé sans vie, et jeté dans la rue», se désole le député Jean-Paul Lumbulumbu.

Il affirme que la mort d’Arianne Balume le révolte et promet de prendre «à bras le corps la question des kidnappings dans la ville de Goma».

Jean-Paul Lumbulumbu dénonce aussi les incursions collectives et nocturnes dans les quartiers Kasika, Katoyi, Majengo, Mabanaga Nord et Mabanga Sud.

L’élu du territoire de Lubero appelle la population à collaborer avec les services de sécurité, pour permettre à ces derniers d’être beaucoup plus efficace.

«S’il n’y a pas une collaboration entre les services de sécurité et la population, cela sera difficile de mettre ces personnes hors d’état de nuire», a-t-il estimé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner