Engins explosifs à Butembo : les autorités appellent la population à la vigilance

Le maire de Butembo (Nord-Kivu) appelle les parents à prévenir leurs enfants contre le ramassage de tout objet sur la route et dont l’origine n’est pas connue. Cet appel a été lancé vendredi 3 janvier après la découverte de trois engins explosifs dans la ville et ses environs, en l’espace de trois jours en début de semaine.

Le premier explosif est celui qui a causé, dimanche dernier, la mort de sept personnes, membres d’une même famille à Munoli, un village du groupement Ngoulo, en chefferie des Baswagha en territoire de Lubero. Cet engin, ramené à la maison par un enfant de la famille victime, a explosé pendant sa manipulation.

L’autre engin est une grenade ramassée le mardi au rond-point Njiapanda, à la sortie sud de la ville de Butembo.

Le troisième a été retrouvé mercredi, jour de fête de nouvel an, dans la vallée située entre Ngengere en commune de Kimemi, et Musimba, une localité du territoire de Lubero, partageant la limite sud avec la ville de Butembo.

Le maire Sylvain Kanyamanda demande à la population locale d’alerter les services de sécurité pour récupérer ces explosifs. Il insiste sur la mise en garde des enfants, qui peuvent emporter ces engins croyant avoir trouvé un objet de valeur ou un jouet.

Selon lui, le conseil urbain de sécurité est en train d’étudier cette question afin de comprendre « comment ces effets militaires se retrouvent dans la ville et dans la région ». L’autorité urbaine indique qu’une sensibilisation de toute la population est déjà envisagée à ce sujet pour l’amener à rester en vigilance permanente. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner