RDC : plusieurs villages de Walikale regorgent d’engins non explosés (SYLAM)


 
Les habitants de plusieurs localités de certains groupements du territoire de Walikale (Nord-Kivu) sont exposés aux engins non explosés, a alerté jeudi 31 mai la Synergie de la lutte anti-mines (SYLAM). Conséquences, les déplacés ne peuvent plus rejoindre leurs milieux d’origine pour poursuivre leurs activités champêtres.
 
Les localités de Banamungera, Biriko, Mutongo, Limangi et Itebero respectivement dans les groupements Walowa Loanda, Walowa Uroba et Ihana sont concernées par cette menace.
 
Selon le responsable de SYLAM à Walikale, des munitions et des engins non explosés, dont des grenades et des roquettes, sont visibles dans certains champs. Cette présence fait que les personnes déplacées, qui ont trouvé refuge à Walikale centre, ont peur de regagner leurs milieux d’origine pour s’adonner aux activités champêtres.
 
Marcella Songa Maneno, point focal de SYLAM en territoire de Walikale, demande donc à ses partenaires de planifier des opérations de déminage et de démolition de ces engins non explosés dans ces zones :
 
«Ce problème donne un impact négatif sur le retour [des déplacés], mais aussi sur l’exploitation agricole dans les villages concernés, dans les groupements et les localités dans le territoire de Walikale. Le souhait est que les autorités [chargées] de la lutte anti mines et aussi de UNMAS, SCLAM et SYLAM puissent organiser une mission d’urgence pour que la population soit épargnée de ce danger».
 
C’est depuis le lancement des opérations contre les groupes armés dans le territoire de Walikale que plusieurs localités ont été hérités des engins non explosés souvent abandonnés par des miliciens en fuite, affirme Marcella Songa Maneno.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner