UNIKIN : tout étudiant qui sera aux homes après jeudi 9 janvier sera considéré comme un infiltré (Police)

Tout étudiant qui sera dans les résidences universitaires après jeudi 9 janvier sera considéré comme un ennemi de la République et un infiltré, a prévenu mercredi 8 janvier la Police nationale congolaise (PNC). Elle rappelle qu’elle a reçu l’ordre de procéder au déguerpissement de tout occupant qui restera au home après le délai accordé par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU).

En effet, le ministre de l’ESU, Thomas Luhaka, a ordonné à tous les étudiants d’évacuer volontairement les résidences universitaires, mercredi 8 et jeudi 9 janvier 2020. Par la même occasion, il a décidé de suspendre toutes les activités au sein de l’UNIKIN.

« La Police exhorte les parents et les tuteurs des étudiants résidents aux homes de leur demander d’évacuer volontairement avant le lancement de l’opération de déguerpissement », peut-on lire dans le communiqué de la Police.

Par ailleurs, le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde, a convoqué une rencontre d'urgence avec le commissaire général de la police, le général Amuli, le commissionnaire divisionnaire de Kinshasa, Sylvano Kasongo, le recteur de l'UNIKIN et son secrétaire général académique. Les participants devront statuer sur la situation à l’UNIKIN.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner