La lauréate du Prix de la policière des Nations unies appelle les déplacées de Djugu à sensibiliser leurs frères à déposer les armes

La lauréate du Prix de la policière des Nations unies pour l’année 2019, la commandante Seynabou Diouf demande aux femmes déplacées du site de l’ISP/Bunia de sensibiliser leurs frères à déposer les armes en territoire de Djugu.

Cela, estime-t-elle, va permettre le retour de ces femmes vulnérables dans leurs villages d’origine.  

Elle a lancé cet appel mercredi 8 janvier au cours de sa visite sur ce site.

Selon cette policière sénégalaise de la MONUSCO, certains projets d’intérêt communautaires pourront être initiés en faveur de ces femmes dans leurs zones de retour.

« On est partie sensibiliser les femmes pour le retour. Et le retour ne peut se faire sans la paix. Et une fois là-bas, qu’elles se mettent en associations et qu’elles nous disent en quoi on peut les aider pour qu’économiquement, elles soient autonomes. Ainsi, nous pourrons les aider par des projets, leur apprendre à faire du savon, leur fournir des machines à coudre et du matériel de première nécessité pour qu’elles apprennent la couture, mais aussi leur donner des semences, du matériel agricole pour qu’elles soient autonomes », a indiqué Seynabou Diouf.

Elle s’entretient avec Isaac Remo.

/sites/default/files/2020-01/07._10012020-p-f-bunia_invite_laureate_unpol-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner