RDC : les bastions des ADF récupérés par les FARDC, foyers de transit et de formation

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont reconquis plusieurs bastions et campements importants des rebelles ougandais des ADF, accusés de tueries de civils depuis cinq ans dans la province du Nord-Kivu. Dans environ un mois, l’armée a reconquis quatre bastions importants des rebelles. Ces campements sont présentés comme des foyers de transit et de formation. 

Mayangose. C’est un bastion situé à une dizaine de Kilomètres au Nord Est de la ville de Beni. Il est présenté par les sources sécuritaires comme un point de transit des recrues ADF qui se dirigeaient dans le triangle dit de la mort entre les localités de Mbau, Kamango et Eringeti.

Le campement de Mwalika se trouve dans la forêt du territoire de Beni. Il était utilisé comme le centre de formation des combattants ADF qui attaquent les grandes agglomérations de la région.

Chochota, une vallée également sous contrôle de l’armée était un campement relais des ADF permettant la traversée de la nationale numéro 4 pour mener des opérations de pillage et de ravitaillement à Oicha, Kokola, Mamove et Eringeti.

Quant à Medina conquis depuis cinq jours par les FARDC, il est présenté depuis plusieurs années comme le quartier général des ADF.

Mais selon des sources militaires, le défi actuel de l’armée serait de consolider ses positions dans ces bastions conquis et identifier le campement ou se trouverait Seka Baluku, l’actuel chef des ADF et certains de ses collaborateurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner