Nord-Kivu : la population appelée à « doubler de vigilance » pour sa sécurité à Beni

Les autorités urbaines demandent à la population de Beni au Nord-Kivu à doubler de vigilance en matière sécuritaire. Elles ont lancé cet appel mardi 7 janvier, après avoir constaté que les rebelles ougandais des ADF ont changé leurs modes opératoires. Désormais, ils attaquent avec des grenades qu’ils larguent sur la population dans les quartiers et même au centre-ville de Beni.

« Nous sommes victimes de l’attaque à la grenade depuis un certain temps, des bombes qu’on place à gauche à droite, nous voulons que les gens soient prudents, et comme toujours chercher à identifier ces personnes-là. Nous invitons la population à la vigilance, le danger n’est pas encore écarté, même si nous vivons deux jours d’accalmie », a déclaré le maire adjoint de la ville de Beni, Modeste Bakwanamaha.

Au-delà de doubler la vigilance, la population doit également alerter les services compétents sur tout mouvement inhabituel constaté dans les coins de la ville, a-t-il préconisé.

« Continuons à soutenir l’armée et faire en sorte que, s’il y a quelque chose d’inhabituelle, rapidement que cet élément fasse l’objet d’une dénonciation auprès des services, auprès des autorités, pour que les services spécialisés se chargent de ce cas qui peut être inhabituel dans un coin de la ville de Beni », a poursuivi Modeste Bakwanamaha.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner