Kinshasa : le pasteur Moïse Mbiye poursuivi pour viol

Le musicien et pasteur Moïse Mbiye, responsable de l’église Cité Bethel, est traduit en justice pour viol présumé et tant d’autres infractions. La plainte a été déposée au parquet de grande instance de la Gombe/Kinshasa par Eliane Bafeno, son ex-copine. L’affaire est déjà passée en instruction pré-juridictionnelle depuis ce mardi 21 janvier.

Deux plaintes de même nature ont été déposées auprès de deux parquets de la Gombe par la même plaignante : le parquet de grande instance et le parquet général près cour d’appel. Mais, le parquet de grande instance de la Gombe instruit la plainte reçue en premier lieu (15 janvier), selon le principe d’antériorité.

Eliane Bafeno, ex-copine du pasteur, accuse Moïse Mbiye de viol présumé, de menace de mort, d’avortement et d’atteinte à la vie et mœurs. Les avocats de la victime présumée ont été entendus par le magistrat instructeur du dossier, avant de les confronter à ceux de l’accusé et décider de la fixation d’un éventuel procès devant le tribunal, au terme des enquêtes judiciaires ainsi ouvertes.

Et à ce stade, selon des sources judiciaires, l’instruction reste encore secrète, tenant compte de la présomption d’innocence dont jouit encore l’incriminé.

Depuis plusieurs jours, les images de nu de la plaignante concernant les relations amoureuses qu’elle aurait eues avec le pasteur de la Cité Bethel circulent sur ls réseaux sociaux, pendant que l’accusé nie tout en bloc. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner