RDC : Bonaventure Mutonji plaide pour la construction d’un panthéon pour tous les chefs d’Etat et de gouvernement décédés

L’artiste Bonaventure Mutonji, constructeur du monument de Patrice-Emery Lumumba et du mausolée de Laurent-Désiré Kabila plaide pour la construction d’un panthéon qui servira de lieu de tourisme pour les visiteurs où l’on pourrait bien garder les restes de Lumumba, Kasa-Vubu, Laurent-Désiré Kabila, Mobutu et diverses autres personnalités politiques de la RDC.

« Nous allons partager au niveau du Parlement, l’idée de construire un grand mausolée pour tous les chefs d’Etat qui sont déjà morts. Il faudrait qu’on arrête cette histoire de faire des mausolées partout. Il faut qu’on crée une sorte d’amphithéâtre, de panthéon où vont reposer les corps et restes de nos autorités, tous les chefs d’Etat et les Premiers ministres, ces personnes qui ont travaillé pour la République », propose Bonaventure Mutonji. 

Il regrette l’absence d’entretien de ses œuvres, principalement le monument de Lumumba sur le boulevard qui porte son nom.

« Nous n’avons pas la culture d’entretien, la culture de garder les biens en RDC. Quand on a une œuvre, il faut bien l’entretenir. Il y a un contrat qui existe pour entretenir le mausolée et le monument de Lumumba. Mais ce contrat n’a jamais été payé depuis une dizaine d’années. Les gens ne peuvent pas continuer à faire des sacrifices. Après avoir conçu le mausolée, après avoir construit les monuments, l’entretien devrait suivre, mais cet entretien n’a jamais été payé », regrette l’ingénieur Bonaventure Mutonji. Il s’entretient avec Jeef Ngoy.

/sites/default/files/2020-01/07._210120-p-f-kininviteigrmutonji.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner