RDC : le conseil supérieur de la défense instruit les FARDC et la police poursuivre leurs opérations à Beni

Le conseil supérieur de la défense a instruit jeudi 30 janvier les FARDC ainsi que la police à redoubler d’efforts pour poursuivre les opérations dans le secteur de Beni jusqu’à l’anéantissement total des ennemis. La décision a été prise au cours d’une réunion de ce conseil, dirigée par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

Selon le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena qui a fait un compte-rendu de cette réunion, le conseil supérieur de la défense regrette cependant les tueries de dernières minutes éprouvées dans la zone de Beni.

« Le conseil supérieur de la défense présente ses condoléances les plus émues à toute la République et particulièrement aux familles qui ont perdu les êtres chers. Le conseil instruit les FARDC ainsi que la police à redoubler d’efforts pour poursuivre les opérations dans ce secteur jusqu’à l’anéantissement total de nos ennemis. Le conseil supérieur de la défense félicite notamment la population des envirions de Beni et de toutes les autres localités, parce qu’elles ont montré leur participation, leur collaboration et leur soutien aux forces de sécurité », a indiqué Aimé Ngoy Mukena.

Selon lui, le conseil s’est penché sur certains secteurs, notamment de l’Est : Beni, Ituri, Minembwe, Kalehe, Nyunzu et Salamabila. « Le conseil a instruit le gouvernement de la République à prendre toutes les dispositions nécessaires pour poursuivre les opérations engagées et qui se déroulent avec beaucoup de succès. Le conseil a loué les efforts réalisés par les FARDC notamment dans la destruction des sanctuaires de notre ennemi principal ADF à Beni », a-t-il poursuivi.

Le Président Tshisekedi encourage les groupes armés à déposer volontairement les armes.

En outre, le conseil supérieur de la défense « instruit la police nationale de mettre en œuvre tout ce qui est à son pouvoir pour éradiquer le phénomène de criminalité urbaine ; notamment dans la capitale Kinshasa, dans les villes de Lubumbashi et Goma, mais aussi dans les autres agglomérations qui ont été victimes de ce phénomène ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner