Bukavu: après son arrestation, l’ex-chef milicien Raymond Ngubito remis à la justice militaire

L’armée congolaise a remis, vendredi 31 janvier, l’ancien chef milicien Raymond Ngubito Kabishula à la justice militaire de Bukavu (Sud-Kivu), six jours après son arrestation. Resté longtemps actif dans le nord du territoire de Kalehe, Ngubito s’était déjà rendu et avait même rejoint le centre de Kamina pour sa démobilisation.

Mais, il avait fui pour se retrouver dans son fief à Ziralo à Tushunguti pour reprendre les armes.

Ngubito a fait recours aux armes qu’il avait enterrées et a fait des alliances avec les rebelles rwandais des FDLR du CNRD, selon les responsables des Forces armées de la RDC (FARDC).

Ce sont les éléments d’un autre groupe armé Kirikicho du groupement de Ziralo en territoire de Kalehe qui ont arrêté Ngubito Raymond Kabishula le 25 janvier 2020 dernier avant de le remettre aux FARDC.

L’armée a aussi présenté le groupe « Kasula » de bandits ayant commis des actes de destruction du parc national de Kahuzi Biega. Ce groupe était appréhendé avec plusieurs armes avec lesquelles ils faisaient peur aux touristes, et détruisaient l’écosystème de ce patrimoine mondial.

En début de la semaine du 27 janvier, c’est la même bande d’assaillants qui a attaqué les passagers au sein du parc faisant deux morts.

Le gouverneur de province et la 33e région militaire les ont tous remis entre les mains de l’auditeur militaire pour la suite de la procédure à la justice militaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner