Haut- Lomani: les éléphants détruisent beaucoup de champs à Mulongo

Les éléphants en provenance du parc Upemba ont détruit des grandes étendues des champs dans la chefferie de Mulongo, en territoire de Malemba Nkulu dans la province du Haut-Lomami. L’alerte a été lancée le dimanche 2 février par un élu de cette province, lors de l’entrée de ces pachydermes dans les villages des Kabala, Lwandwe et Seya non loin de la cité de Malemba Nkulu.

Selon des sources locales, la population, dont la principale activité est l’agriculture, redoute la famine ; ce drame survenant à quelques semaines de la récolte.

Selon le directeur provincial de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), le conservateur du parc Upemba Kundelungu est en route vers le territoire de Malemba Nkulu pour organiser le refoulement de ces éléphants.

Selon des témoignages recueillis sur place, le premier à alerter l’opinion sur la présence des éléphants dans cette chefferie est le grand chef Mulongo. Selon ce dernier, plusieurs étendues des champs ont été ravagées. La population victime y assiste impuissante.

Les habitants s’inquiètent et redoutent que ces animaux n’arrivent jusque dans leurs milieux de résidence, à la recherche des pâturages. Ce qui mettrait leur vie en danger. 

Le grand chef Mulongo indique que ce n’est pas pour la première fois que ses administrés sont confrontés à cette dure épreuve. Selon lui, tous les appels lancés aux autorités de l’ICCN, pour organiser le refoulement de ses animaux, sont resté vains.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner