Lutte contre les ADF: « Si la population ne renseigne pas l’armée, les choses ne peuvent pas marcher»( Nicaise Kibel bel Oka)

Une centaine de personnes ont été tuées par les ADF en l’espace de cinq jours dans le territoire de Beni, malgré les opérations militaires de "grande envergure" en cours contre les groupes armés.

Le journaliste d’investigation et écrivain Nicaise Kibel bel Oka pense que l’implication de milices locales  Maï Maï ne facilite pas la collaboration de la population avec l’armée dans ces opérations militaires.

D’après lui, les leaders communautaires, religieux et politiques doivent s’impliquer pour qu’une solution soit trouvée.

Nicaise Kibel bel Oka analyse la situation sur terrain dans cet entretien accordé à Sifa Maguru:

/sites/default/files/2020-02/07._040220-p-f-goma_invite_kibel_bel_oka_sur_la_question_de_beni_web_.mp3

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner