RDC : tension à Yumbi, le bureau du territoire scellé

Le bureau de l’administrateur de territoire de Yumbi est toujours scellé à la suite de la tension qui a été observée mercredi dernier à Yumbi dans la province du Mai-Ndombe. A la base, le peuple Nunu s'insurge contre l'installation du nouvel administrateur civil du territoire en remplacement du colonel Olivier Gasita, qui a géré cette entité depuis les tensions de décembre 2018 qui avaient occasionné plusieurs morts.

Me Etibako Ndido Eddy, un des notables de peuple Nunu de Bolobo Yumbi, appelle le gouvernement central à nommer un autre administrateur de territoire, « qui ne soit ni Nunu ni Tende pour éviter d'autres tueries ».

Les manifestants en colère ont réussi à sceller le bureau du territoire de Yumbi. Des dizaines des familles se sont déplacées en pirogue, par peur d'autres violences, rapporte la même source.

L’avocat appelle également la population à la paix. Cette tension intervient quelques jours après l'installation à Mongama, village 100% Tende, de Pierre Tshitoko comme nouvel administrateur du territoire. Le 3 février, la police avait utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser plusieurs centaines des personnes qui manifestaient contre cette même nomination.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner