Nord-Kivu : mouvement des populations du territoire de Rwenzori vers les zones sécurisées

Plusieurs villages se vident de leurs populations dans le groupement de Malambo en Secteur de Rwenzori dans le territoire de Beni. C’est après les tueries, il y a deux jours, de 15 civils à Halungupa, Hulebo et Manzalao dans une attaque des ADF. Ces déplacés, disent fuir vers d’autres milieux plus sécurisés pour se mettre à l’abri. Martial Papy Mukeba pour les détails :

Ce sont les villages de Hulebo, Manzalao, Halungupa,Tora,Tchotchora, Ngandu et Ntoma qui se vident depuis deux jours de leurs habitants. Jusqu’à ce mercredi matin, les déplacés venus de ces villages continuaient de se diriger vers d’autres agglomérations du secteur de Rwenzori notamment vers Kisima, Bulongo, Mutwanga, Lume et dans la ville de Beni.

Ils disent craindre pour leur sécurité après le massacre d’une dizaine des civils il y a deux jours dans une attaque des ADF dans la zone de Halungupa. Les villages abandonnés par ces populations sont dans une région considérée comme le grenier agricole du territoire.

Là-bas, on y trouve de grandes plantations où sont produits du Cacao, du café, de la vanille et d’autres produits vivriers. Cette zone avait pendant longtemps été épargnée par les attaques des ADF. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner