Ituri : le bilan des affrontements entre FARDC et miliciens CODECO revu à la hausse, six morts

Le bilan des affrontements entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les miliciens de CODECO est passé de deux à six morts. Les sources sécuritaires qui donnent ce bilan, dimanche 23 février, précisent que quatre assaillants et deux femmes sont parmi les victimes de ces combats qui se sont déroulés la veille, dans le village de Budhu, dans le territoire de Djugu (Ituri).

Des sources locales rapportent que plus de trente miliciens lourdement armés étaient de passage samedi dans l’avant-midi au village de Budhu. Ces assaillants ont été surpris par certains militaires qui suivaient leurs traces après avoir été alerté par certains habitants.

Quatre miliciens ont été tués après les combats, précisent des sources de sécurité. D’autres miliciens ont réussi à s’échapper. Deux femmes qui se trouvaient non loin du champ de bataille ont reçu des balles perdues, et sont mortes sur place.

L’une des victimes transportait un enfant au dos. Une de ses jambes s’est fracturée pendant que sa mère s’était affaissée au sol aux coups de balles.

Ces miliciens en déroute se sont rendus vers le groupement Wiri en chefferie de Ndo Okebu, relatent des sources sécuritaires. Sur leur chemin, ils ont incendié plus de 20 maisons abandonnées par des autochtones qui avaient fui il y a environ deux mois à la suite de l’insécurité.

A en croire les mêmes sources, la circulation des personnes et de leurs biens est suspendue sur le tronçon Likopi-Mabanga à cause de la présence des assaillants qui sont disséminés dans la zone.

La population exige le renforcement de l’effectif  des militaires pour faire face aux menaces permanentes d’attaques des assaillants.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner