Ituri : vive tension entre les taximen motos congolais et ougandais

Une vive tension a été observée le week-end dernier entre les taximen motos congolais du territoire de Mahagi (Ituri) et leurs voisins de Paidha en Ouganda. L’association de taximen de Mahagi accuse ceux de l’Ouganda d’avoir saisi treize motos de ses membres, qui s’étaient rendus samedi 22 février avec leurs clients au marché de Paidha. En représailles, ils ont également appréhendé huit motos des taximen ougandais, qui avaient traversé la frontière congolaise.

Selon des sources concordantes, les choses ont mal tourné lorsque les Ougandais ont accusé leurs collègues congolais de les trahir chaque fois à la police de la RDC pour qu’ils soient arrêtés.

Alertés par les victimes dont les motos ont été bloquées en Ouganda, les taximen congolais ont commencé à traquer tous les conducteurs de moto qui étaient sur le sol congolais en territoire de Mahagi.

Des coups de feu ont été tirés pour stopper les altercations entre les deux parties.

L’administrateur du territoire intérimaire de Mahagi affirme avoir les pourparlers avec son homologue ougandais du district de Zombo pour régler ce litige transfrontalier entre les deux parties. 

Une équipe des taximen ougandais viendra récupérer les motos de leurs membres, selon la même source, qui sont déjà remises à la police à Mahagi. Les taximen congolais iront également récupérer leurs motos à Paidha en Ouganda.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner