Nord-Kivu : 1.500 tonnes de Cacao et Quinquina saisies dans l’entrepôt de la DGDA à Beni

Au moins 1.500 tonnes de Cacao et Quinquina sont saisies depuis une dizaine des jours dans l’entrepôt de la Direction générale des douanes et assises (DGDA) à Beni, sur réquisition du parquet de Beni.

Ces Cacao et Quinquina ayant une valeur estimée à 3 millions de dollars américains ont été saisis après toutes les formalités douanières et en voie d’exportation vers d’autres pays à partir de la frontière de Kasindi-Lubiriha. Dans sa réquisition adressée à la DGDA, le parquet de Beni parle des produits agricoles exportés en violation des textes légaux, notamment ceux régissant l’Office national des produits agricoles (ONAPAC).

Une version rejetée par l’association des exportateurs de Cacao-Café (AECC) et autres produits pérennes en RDC.

 « L’ONAPAC chercherait à toucher des frais sur le Cacao et autres produits de 2 % sur la valeur FOB [valeur des produits à la sortie du territoire national] alors qu’il y a déjà une loi agricole depuis 2011 en son article 73 qui stupide que à l’exportation les produits agricoles ne payent rien, ni frais, ni redevance. Nous considérons que ces produits sont saisis d’une manière illégale », a fustigé le président de l’AECC, Kambale Manzekele.

Avec le temps, ces produits saisis risquent d’être périmés et la résiliation des contrats de vente entre les exportateurs et leurs clients à l’étranger pour non-respect des closes en matière du commerce international peut vite arriver.

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner