Djugu : les miliciens de CODECO occupent le village Kparangaza

Le centre de Kparangaza situé à environ 40 Kilomètres au nord de Bunia dans le territoire de Djugu (Ituri) est passé sous-contrôle des miliciens du groupe armé du CODECO, depuis samedi 29 février après-midi. Selon le chef du groupement Loga dans le secteur de Walendu Tasi, après accrochage avec des militaires FARDC déployés sur place, ces miliciens ont investi ce village, prenant en otage sept personnes. Cette information a été confirmée par la société civile locale. L’armée parle de la mort d’un civil.

Une centaine d’hommes armés des fusils et armes blanches ont attaqué samedi le centre de Kparangaza, situé à cheval entre la chefferie de Bahema-Nord et le secteur de Walendu Patsi dans le territoire de Djugu. Selon le chef du groupement Loga du côté Tasi, Pidhele Kpalo Innocent, il s’en est suivi un échange des tires pendant plusieurs munites entre les miliciens de la CODECO et des militaires loyalistes.

Pidhele Kpalo Innocent indique que ces assaillants ont réussi à mettre en déroute les FARDC. Ce qui a créé une débande totale dans ce milieu. Plusieurs habitants ont passé la nuit dans la brousse, d’après la même source.

Jusqu’à la mi-journée de ce dimanche, ce chef coutumier a confirmé à Radio Okapi le contrôle du village par les assaillants. Le président de la société civile de Bahame-Nord demande une intervention rapide de l’armée pour libérer au moins sept personnes prises en otage par l’ennemie.

Le commandant intérimaire du secteur opérationnel des FARDC en Ituri, général Yav Envul, parle d’un civil tué par des assaillants. Il ajoute que des dispositions sont en cours pour rétablir l’ordre à Kparangaza.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner