Sud-Kivu : le délabrement de la route nationale 2 à la base de la hausse des prix des produits de première nécessité à Mwenga

Le député national Jean-Claude Kibala estime que le délabrement de la route nationale numéro 2 est à la base des conditions difficiles des habitants du territoire de Mwenga où il a constaté une hausse des prix des produits de première nécessité.

« Mwenga c’est un territoire très riche en or, en cassitérite, en en coltan qui n’a jamais eu même une route asphalte sur 180 km, c’est anormal !

Les prix ont triplé sur le marché, et ça continue, plus les véhicules n’arrivent pas, plus les produits vont devenir rares, et les prix vont monter.  J’ai compté cent camions embourbés », s’est-il indigné.

Il dit avoir constaté a Mwenga une rareté des produits de première nécessité parce que les produits n’arrivent pas à destination.

A cause du mauvais état de la route, les produits médicaux arrivent difficilement dans des structures de santé. Les gens commencent à payer le triple de ce qu’Ils payaient, ajoute-t-il. 

Par ailleurs, Jean-Claude Kibala dénonce l’exploitation illicite des minerais par des entreprises minières ne disposant d’aucune autorisation. D’après lui, ces dernières bénéficient de la protection et complicité de certains services de sécurité :

« La prolifération de sociétés minières qui exploitent sans papier, contrôlées par la police et l’armée, donc il y a une complicité au niveau de certaines autorités. Vous pouvez vous rendre compte qu’un député qui a un ordre de mission pour enquêter sur l’exploitation minières à Mwenga est interdit par des policiers congolais qui gardent un chinois qui exploitent de l’or sur un site congolais. Vous vous rendez compte ! »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner