Banditisme urbain à Kinshasa : perruques, sacs et téléphones, principales cibles des « Kulunas » à Limete

Téléphones, argent, sacs à mains ou au dos et les perruques des femmes sont les cibles principales des jeunes délinquants communément appelés « Kulunas » opérant sur l’avenue des Poids lourds dans la commune de Limete. Ces gangsters sèment terreur dans cette municipalité. Une situation d’insécurité que décrie les usagers de ce tronçon.

La partie la plus dangereuse est celle qui va depuis Baramoto jusqu’à l’ISAM. Tôt le matin, ces jeunes bandits s’installent de part et d’autre dans les deux sens de la route pour opérer.

Ils confisquent des sacs, des téléphones, l’argent et tant d’autres biens qu’ils trouvent sur leurs victimes. Pire, ils arrachent même les perruques des femmes.

Au crépuscule, ils reviennent sur la chaussée pour profiter de la fatigue des chauffeurs et des embouteillages pour arracher les biens des passagers.

Selon les témoignages, ces « Kulunas » proviendraient du quartier Pakadjuma où ils ramènent leurs butins.

D’après toujours les témoins, ces jeunes gens opèrent parfois au vu et au su des policiers sans s’inquiéter :

« Ces jeunes bandits nous inquiètent beaucoup ici, ils volent surtout les perruques des femmes, ces dernières arrivent même à tomber pour les fuir. Ils confisquent des téléphones des gens et beaucoup d’autres choses. Les sous-ciat de la police voient tout ça. Nous voulons qu’on change les policiers de poids lourds par ce qu’on peut arrêter un voleur, mais après quelques minutes, on le voit encore sur la route. »

Cette situation inquiète les motocyclistes qui ont du mal à travailler le soir sur ce tronçon au risque d’être agressés :

« Nous commençons à arrêter le travail avant 18h sur ce tronçon, par ce que si tu travailles à 20h ou 21h, tu cours le risque de voior ta moto être ravie par ces Kuluna. Ils sont trop agressifs. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner