Tshopo : 17 braconniers déposent leurs armes


Dix-sept braconniers et leurs dépendants (4 femmes et 15 enfants), qui opéraient dans le parc de la Lomami dans le territoire d'Opala, ont déposé les armes et sont cantonnés au camp Lukusa à la rive gauche du fleuve Congo, dans la province de la Tshopo.

Ces braconniers ont également rendu deux armes de guerre, dix armes de chasse, quelques flèches empoisonnées et une lance.

Selon le directeur provincial de l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), Paulin Tshikaya, cette reddition aura un impact aussi bien sur le plan sécuritaire, de la conservation que des relations sociales.

Ces braconniers sont identifiés au camp Lukusa, a-t-il poursuivi. Certains pourraient intégrer l'armée, s'ils le désirent, tandis que d'autres seront réinsérés dans la vie civile avec l'appui du gouvernement provincial.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner