Ituri : calme précaire à la paroisse catholique de Fataki, après l’attaque de la milice CODECO


Un calme est observé mardi 10 mars dans la matinée à la paroisse catholique de Fataki, en territoire de Djugu (Ituri), après l’attaque de lundi dans cette entité par un groupe d’hommes identifiés aux éléments du groupe armé de la CODECO.

D’après les témoins, au moins deux personnes dont le curé de la paroisse ont été grièvement blessées à la machette, lors de cette incursion.

L’abbé Guy-Robert Mandro a déclaré se rendre lundi à Kondoni, un village situé non loin de sa paroisse, sur sa moto, pour s’enquérir de la situation sécuritaire dans la zone, après des rumeurs qui ont circulé la veille et qui faisaient état de la présence des hommes armés dans cette entité.

C’est alors qu’il est tombé dans une embuscade tendue par ces hors la loi, au même moment qu’une autre moto qui passait par là.

Dans un communiqué officiel, le diocèse de Bunia condamne cette agression et demande aux autorités compétentes de diligenter des enquêtes pour que les auteurs de ces actes soient retrouvés et déférés devant la justice.

L'abbé Guy-Robert Mandro s’est sorti de cet acte avec plusieurs blessures à la machette dans le dos, sur la tête et trois de ses doigts ont par ailleurs été amputés. Il a été évacué par un hélicoptère de la MONUSCO de Fataki vers Bunia pour une prise en charge appropriée. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner