Célestin Engelemba : « L'espace du Grand Equateur ne profite pas de ses ressources économiques.»

Malgré ses multiples ressources naturelles, dont la vaste étendue de la forêt équatoriale, avec 10 sites de conservation, les tourbières, les eaux douces, l'espace du Grand Equateur n'enregistre que de faibles retombées économiques de ces richesses pour ses populations, a déclaré le député national Célestin Engelemba.

L’espace Grand Equateur est aujourd’hui composé de cinq provinces : l’Equateur, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi et la Tshuapa

Cet élu de Monkoto, membre de la Commission environnement à l’Assemblée Nationale vient de séjourner pendant quelques semaines dans le Grand Equateur.

Par ailleurs, il se dit favorable au transfert des eaux de l'Ubangi vers le lac Tchad, à condition que ce dernier génère des fonds pour soutenir le développement du Grand Equateur.

Vous pouvez écouter Célestin Engelemba au micro de Paul-Richard Malengela.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner