Kinshasa : près de 90 % d’écoles sont entre les mains des privés

Une étude publiée le 12 mars 2020 par l’ONG Open society initiative for South Africa (OSISA) démontre que près de 90 % d’écoles sont entre les mains des privés à Kinshasa.

D’après Gracias Mokonzi consultant a OSISA, plusieurs raisons sont à la base de cette situation.

« Au départ c’est d’abord la dégradation de la qualité de l’Enseignement dans les écoles publiques ; mais aussi, l’Etat tarde d’installer des écoles dans les nouveaux quartiers qui naissent laissant libre cours aux privés. »

Pour sa part, le secrétaire général de l’ONG Young men action for education (YMAE) Serge Bondedia a rappelé que l’éducation est une question de l’Etat :

« L’éducation qui est un outil de développement des nations doit d’abord être un instrument ou une préoccupation de l’Etat, du pouvoir public. Dès lors que le pouvoir cède ces prérogatives-là aux privés c’est difficile que l’éducation contribue efficacement au développement. »

Ce rapport recommande à l’Etat de renforcer le secteur public de l’éducation.

« Si on installe des écoles publiques de qualité même dans ces quartiers qui naissent, l’ampleur des écoles privées va diminuer. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner