Nord-Kivu : le gouvernement provincial va reconduire au Sud-Kivu les 1400 Burundais entrés illégalement en RDC

Le comité provincial de sécurité de la province du Nord-Kivu a décidé de renvoyer vers la ville de Bukavu, les 1400 Burundais entrés illégalement en RDC. La ville de Bukavu est choisie parce qu’elle est leur porte d’entrée en RDC.

Le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita a annoncé cette décision samedi 14 janvier ces burundais :

« Nous allons trouver, très vite, la réponse des autorités de Kinshasa (…). Nous voudrions disponibiliser même deux bateaux pour les prendre. Les ramener vers la province du Sud-Kivu, parce que c’est par là où ils sont entrés ». 

Pour le gouverneur du Nord-Kivu, la procédure va être respectée.

« Nous ne souhaiterions pas garder 1 400 Burundais en situation irrégulière dans la province du Nord-Kivu. Mais, nous sommes un Etat qui a ratifié les lois internationales, nous sommes un Etat qui a une diplomatie. Et nous sommes en discussion avec toutes les autorités pour que les choses se passent selon la norme. Pour l’instant, vous constatez qu’il y a des gens qui ont séquestré des enfants, les ont exposés à des intempéries et peut-être même sans avoir mangé depuis le matin, nous allons envisager comment les assister, [leur] donner à manger ».

Près de 1400 sujets Burundais vivant à Goma et alentour sont réunis dans la concession d'un tiers au bord du lac Kivu, au quartier Lac Vert. Ces personnes chantent et prient au nom de leurs coreligionnaires tués, selon elles, à Kamanyola, au Sud-Kivu, en mars 2013. Mais, ce sont plutôt les actes de banditisme nocturne et la promiscuité qui inquiètent beaucoup plus les autorités du quartier.

Selon les responsables du quartier Lac Vert, ils ne pourront pas quitter le lieu, la vaste concession en chantier d'un tiers au bord du lac Kivu, en attendant la décision des autorités compétentes.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner